Équipe

Jérôme FONLUPT

METTEUR EN SCÈNE – COMÉDIEN

Formé d’abord à la compagnie Kraft, il intègre ensuite le Petit Théâtre de Poche de Jeannine Berdin avant de se perfectionner au cours Myriade. Depuis 2007, sa carrière artistique se développe à travers la voix off et la direction artistique pour de nombreux studios d’enregistrement, notamment le studio Anatole (Lyon) avec qui il collabore sur de célèbres jeux vidéos : SyndicateMedal Of HonorMortal kombat, Bad Compagny, …

Au théâtre, il a joué dans Les troyennes de Sénèque, mise en scène de Jean Lambert Wild (1994), La dame de la mer d’Ibsen, mise en scène de Laurent Deverrière (1995), Les justes d’Albert Camus, mise en scène de Laurent Deverrière (1998), Le malade imaginaire de Molière, mise en scène de Laurent Deverrière (1998), L’avare de Molière, mise en scène de Jacques Rosset (1999), Les fourberies de Scapin de Molière, mise en scène de Rosset et Palandri (2000), Félicie La provinciale de Marivaux, mise en scène de Roger Planchon (2001), Rien n’est moins sûr écrit et mis en scène par Arnaud Chabert (2002), Dom Juan de Molière, mise en scène de Georges Montillier (2002 – 2003), Montserrat de Roblès, mise en scène de Christophe Dagobert (2003), Britannicus de Racine, mise en scène de Georges Montillier (2004), Amour et Piano de Georges Feydeau, mise en scène de Christophe Véricel (2005 – 2010), Un grand cri d’amour de Josiane Balasko, mise en scène de Christophe Véricel (2007 – 2008), Ils s’aiment de Pierre Palmade et Muriel Robin, mise en scène de Robert Magurno (2008 -2009), Le curé d’Ars, un veilleur au coeur de son village écrit et mis en scène par Marie‐Cécile Du Manoir (2009), Ils se sont aimés de Pierre Palmade et Muriel Robin, mise en scène de Robert Magurno (2009), L’annonce faites à Marie de Paul Claudel, mise en scène de Manuel Olinger (2009), Le songe de Julia d’après Tankred Dorst, mise en scène de Sylvain Mengès (2010), Le béret de la tortue de Jean Dell et Gérald Sibleyras, mise en scène d’Aline Chetail (2010), Ruy Blas de Victor Hugo, mise en scène de Manuel Olinger (2010), Les femmes savantes de Molière, mise en scène de Manuel Olinger (2011), Sexe, magouilles et culture générale de Laurent Baffie, mise en scène de Christophe Véricel (2011 – 2015), Musée haut, musée bas de Jean-Michel Ribes, mise en scène Christophe Véricel (2013 – 2014), Toc Toc de Laurent Baffie, mise en scène de Thierry Rousset (2013 – 2015), Aujourd’hui comme hier adapté et mis en scène par Jacqueline Bœuf (2013 – 2014), Tu as bien fait de venir Paul de Louis Calaferte, mise en scène de André Sanfratello (2014 – 2015), Farces du Moyen-âge, mise en scène de Christophe Véricel (2014 – 2015), Ars, de l’ombre à la lumière, un curé pour l’éternité, écrit et mis en scène par Marie-Cécile Du Manoir (2015).

Jérôme Fonlupt a également mis en scène Tais-toi et parle moi adaptation libre d’après l’œuvre de David Thomas (2012) et Platonov, variation pour neuf comédiens adaptation de Clotilde Tardy d’après l’œuvre d’Anton Tchekhov (2013).

Au cinéma et à la télévision, il a notamment joué dans Mon père… de José Giovanni (2000,Long métrage), L’été rouge de Gérard Marx (2001,Téléfilm), Sous le soleil de Sylvie Ayme (2002,Série), Vive mon entreprise de Daniel Losset (2003,Téléfilm), Le mystère Alexia de Marc Rivière (2004,Téléfilm), Le tuteur de François Velle (2005,Téléfilm), L’affaire Sacha Guitry de Fabrice Cazeneuve (2005,Téléfilm), Madame est dans l’escalier de Luc Béraud (2005,Téléfilm), La vérité ou presque de Sam Karmann (2006,Long métrage), Le piano oublié de Henri Helman (2006,Téléfilm), Une femme d’honneur de Michaël Perrota (2006,Série), Plus belle la vie (2007,Série – 3 épisodes), La louve de Bruno Bontzolakis (2008,Téléfilm), L’âme du mal de Jérôme Foulon (2008,Téléfilm), Enquêtes réservées de Benoit d’Aubert (2008,Série – épisode 9), Bienvenue aux Edelweiss de Philippe Proteau (2011,Téléfilm), Fais comme chez toi de Denis Malleval (2011,Téléfilm), Il était une fois … Peut-être pas de Charles Nemes (2011,Téléfilm), Chien de guerre de Fabrice Cazeneuve (2011,Téléfilm), La tendresse de Marion Hänsel (2012,Long métrage), Les Mauvaises têtes de Pierre Isoard (2012,Téléfilm), Alias Caracalla de Alain Tasma (2012,Téléfilm), Phénix de Guillaume Fournat (2012,Court métrage), Dos au mur de Didier Delaitre (2012,Série – saison 2/épisode 11), Chérif de Julien Zidi (2013,Série), Pas D’inquiétude de Thierry Binisti (2013,Téléfilm), Piège de Glace de Abel Ferry (2013,Téléfilm), Dérapage de Julien Despaux (2014,Série), Disparue de Charlotte Brandström (2014,Série), Envers et contre tous de Thierry Binisti (2015,Téléfilm), Cherif de Vincent Giovanni (2015,Série), Pacte Sacré de Marion Sarraut (2015,Téléfilm).

Christophe VÉRICEL

METTEUR EN SCÈNE – COMÉDIEN

Formé par Jean-François Delattre dans les années 90, Christophe Véricel a suivi par la suite la formation professionnelle du cours d’art dramatique Myriade (Lyon), fondé par Georges Montillier de la comédie française. Il possède également une formation d’escrime de spectacle acquise avec Jean-Claude Houy et Maître Jean-Louis Bouglé et une formation équestre acquise avec l’écuyer Patrick Madaire.

Au théâtre, Christophe Véricel met en scène une dizaine de pièces parmi lesquelles Amour et Piano de Georges Feydeau (2005), Le jubilé suivi de l’Ours d’Anton Tchekhov (2006), Un grand cri d’amour de Josiane Balasko (2007), Les 3 Mousquetaires (2010 – adaptation), Sexe, Magouilles et culture générale de Laurent Baffie (2011), Deux femmes pour un fantôme de René de Obaldia (2012), Musée haut, musée bas de Jean-Michel Ribes (2013), La Critique de l’École des femmes de Molière (2014), L’Atelier Jean-Claude Grumberg (2014), Farces du Moyen-âge (2014), Aladin et la lampe merveilleuse (2015).

En tant que comédien, il a joué dans Hortense a dit je m’en fous de Georges Feydeau, mise en scène de Jean-François Delattre (1999), Les trois mousquetaires de Alexandre Dumas, mise en scène de Jean-Claude Houy (1999), Le Combat des Trente écrit et mis en scène par Benoît Villeret (2001), Le misanthrope de Molière, mise en scène de Georges Montillier (2001), La Belle Margot écrit et mis en scène par Didier Legrand (2002), Dom Juan de Molière, mise en scène de Georges Montillier (2002 – 2003), Aux portes de la cité écrit et mis en scène par Christophe Dagobert (2003), Montserrat de Roblès, mise en scène de Christophe Dagobert (2003), Britannicus de Racine, mise en scène de Georges Montillier (2004), Court sucré ou long sans sucre de Audcoeur, Basant, Chapelle et Yéni, mise en scène de Michel Bernini (2005), Les compères – Duel Poétique, mise en scène d’Eric Chambon (2007), C’est quand qu’on m’aime ? écrit et mis en scène par Michel Bernini (2009), Un grand cri d’amour de Josiane Balasko, mise en scène de Marc Benyamine (2009), L’annonce faites à Marie de Paul Claudel, mise en scène de Manuel Olinger (2009), Plus vrai que Nature de Marcial Courcier, mise en scène de Marc Benyamine (2010), Ruy Blas de Victor Hugo, mise en scène de Manuel Olinger (2010), La belle et la bête de Jeanne Marie Leprince de Beaumont, mise en scène de Gaston Richard (2011), Un Garçon de chez Very et L’affaire de la rue Lourcine d’Eugène Labiche, mise en scène de Jacqueline Bœuf (2012), Toc Toc de Laurent Baffie, mise en scène de Thierry Rousset (2013 – 2015), Le Tour du monde en 80 Jours écrit et mis en scène par Sébastien Azzopardi (2015).

Christophe Véricel a également joué dans un grand nombre de pièces qu’il a mis en scène.

Au cinéma et à la télévision, il a notamment joué dans Origine Contrôlée de Zakia et Ahmed Bouchaala (2000,Long métrage), Sand… George en mal d’Aurore de Françoise-Renée Jamet (2002, Téléfilm), Louis la Brocante : Louis et les 2 mousquetaires de Bruno Gantillon (2004,Série), Louis la Brocante : Louis et les gueules noires de Patrick Marty (2005,Série), Détrompez-vous de Bruno Dega (2005,Long métrage), Louis la Brocante : Louis remonte le temps de Patrick Marty (2006,Série), Mafiosa d’Eric Rochant (2007,Série – saison2), La femme tranquille de Thierry Binisti (2008,Téléfilm), Déjà vu de Thibault Staib (2008,Série), Je, François Villon de Serge Meynard (2009,Téléfilm), Itinéraire Bis de Jean-luc Perréard (2010,Long métrage), Mauvaise Graine de Nicolas Habbas (2010,Téléfilm), Mon ami pierrot de Orso Miret (2011,Téléfilm), Cyanure de Séverine Cornamusaz (2011,Long métrage), Frère et sœur de Denis Malleval (2012,Téléfilm), Opération Hirondelle de Bruno Le Jean (2012,Téléfilm), Dos au mur de Charli Béléteau (2012,Série), Chasse à l’enfant de Jacques Fansten (2012,Téléfilm), L’Escalier de Fer de Denis Malleval (2013,Téléfilm) A corde tendue de Pierre Antoine Hiroz (2013,Téléfilm), Pas D’inquiétude de Thierry Binisti (2013,Téléfilm), La clef des champs de Bertrand Van Effenterre (2014,Téléfilm), Tous les chats sont Gris de Orso Miret (2014,Téléfilm), Dérapage de Didier Bivel (2014,Série), Le Chapeau de Mitterrand de Robin Davis (2014,Téléfilm), Lettre à France de Stéphane Clavier (2014,Téléfilm), La clinique du Dr H de Olivier Barma (2015,Téléfilm), Influences de Thierry Binisti (2015,Téléfilm), La Séquestrée de Poitiers de Christelle Chabert (2015,Téléfilm).

Julie BERLIN-SÉMON

COMÉDIENNE

D’abord formée par l’école Acte 1 à Lille (2011-2012), puis par le Cours Myriade à Lyon (2012 – 2014), Julie Berlin-Sémon est également diplômée d’un master 2 en Traduction et Adaptation Cinématographiques, mention Bien.

Au théâtre, elle a joué dans L’Opéra de la Lune, création de la compagnie Bacchus, d’après les textes de Jacques Prévert, mise en scène de Jean Pétrement (2003), La Critique de l’École des femmes de Molière, mise en scène de Christophe Véricel (2014), L’Atelier de Jean-Claude Grumberg, mise en scène de Christophe Véricel (2014), Musée haut, musée bas de Jean-Michel Ribes, mise en scène de Christophe Véricel (2016).

Au cinéma et à la télévision, elle a notamment joué dans La Voleuse de Christophe Mené (2012, Court métrage), Mega One du Groupe Amilcar (2013, Clip vidéo), Cherif de Hervé Brami (2014, Série, épisodes 9, 10, 13, 14 et 15), Disparue de Charlotte Brandström (2014 Série), Mes grands-mères et moi de Thierry Binisti (2014, Téléfilm), Tamasha de Imtiaz Ali (2014, Film).

Julie Berlin-Sémon réalise également des traductions de dialogues de nombreuses séries pour la télévision (anglais / français).

Alissia ESTÈVE

COMÉDIENNE

Après une première expérience théâtrale à la MJC de Saint-Priest (2008), elle poursuit ensuite avec une formation professionnelle au Cours Myriade (2009 – 2011). Alissia Estève est également diplômée d’une licence Arts du Spectacle, spécialité Théâtre, à l’Université Lumière Lyon 2.

Au théâtre, elle a joué dans 12 femmes pour une scène de Gérard Levoyer, mise en scène de Pierre-Yves Robles (2009), Pièces de Minyana, mise en scène d’Olivier Rey (2009), Quelqu’un de Patrick de Bouter, mise en scène de Christophe Véricel (2011), Sexe, magouilles et culture générale de Laurent Baffie, mise en scène de Christophe Véricel (2011 – 2015), Acropolis de Stanislaw Wyspianski, mise en scène de Aurélie De Foresta (2012, Association ENScène de l’ENS de Lyon), Monstres sacrés de Jean Cocteau, mise en scène de Christophe Véricel (2012), Tais-toi et parle moi d’après David Thomas, mise en scène de Jérôme Fonlupt (2012), Deux femmes pour un fantôme d’après René de Obaldia, mise en scène de Christophe Véricel (2012), Médecin Malgré Lui de Molière, mise en scène de Klaudia Lanka (2013), Musée haut, musée bas de Jean-Michel Ribes, mise en scène de Christophe Véricel (2013), Farces du Moyen-âge, mise en scène de Christophe Véricel (2014 – 2015), Ronaldo et Juliette écrit et mis en scène par Jean-Félix Milan (2014).

En 2012, Alissia Estève s’essaye pour la première fois à la mise en scène avec la pièce La Maison de Bernarda Alba de Fédérico Garcia-Lorca. Elle renouvelle l’expérience, en 2014, avec la pièce Une ronde d’après Arthur Schnitzler.

Elle a également participé à plusieurs projets cinématographiques notamment un pilote d’une série fictionnelle pour l’ARFIS (2010), Phénix de Guillaume Fournat (2012,Court métrage) et Il était une fois … Peut-être pas de Charles Nemes (2011,Téléfilm), Le Chapeau de Mitterrand de Robin Davis (2014,Téléfilm), Burnin’for you de François Vieux (2014,Court métrage), Overdose de Jean-Felix Milan (2014,Court métrage), La Fleuriste à la cape verte de François Vieux (2015,Court métrage).