François Rabette dans AMPHITRYON au Théâtre des Célestins

AMPHITRYON

Du 17 au 28 janvier 2017
au Théâtre des Célestins
Amphitryon 2017_02_FRANÇOIS RABETTE
Présentation:

Fantaisie mythologique où des dieux rusés et manipulateurs descendent sur Terre pour semer la confusion aux dépens des humains, cette comédie singulière dans l’œuvre de Molière est une variation sur le motif du double et du miroir. Par la magie d’une mise en scène qui conjugue la minutie d’un décor cosmique à la fluidité du jeu, Guy Pierre Couleau éclaire l’actualité et la richesse d’un texte qui se savoure au rythme des quiproquos approchant la vitesse de la lumière. Pointant l’imposture des dieux, Amphitryon se révèle être une remarquable diatribe contre les puissants. En interrogeant les ressorts de la croyance et l’ambivalence des rapports entre foi et raison, cette pièce marque l’émergence d’un monde de la responsabilité et ravive ainsi le génie de Molière dans toute son intemporalité.

LA PRESSE EN PARLE :
Théâtre de tréteaux et scénographie cosmique éblouissante, Guy Pierre Couleau réunit une troupe d’élite pour interpréter les variations amoureuses des mortels et des dieux. Une comédie enlevée, dont la fantaisie donne à penser.

La Terrasse


Synopsis:

Sitôt sa nuit de noces avec Alcmène consommée, Amphitryon, général thébain, quitte sa jeune épouse pour aller guerroyer. Le dieu Jupiter, amoureux de la belle mortelle, profite de l’occasion pour se glisser dans son lit sous les traits du mari. Son allié Mercure monte la garde, après avoir pris l’apparence de Sosie, valet d’Amphitryon.

Mais celui-ci est de retour au palais, précédant son maître pour annoncer sa victoire… et tombe nez à nez avec cet « autre moi ». Dès lors, la pièce repose toute entière sur le motif du double et du miroir. Entre quiproquos, malentendus et rebondissements, Molière invente une fantaisie mythologique à grand spectacle, où les dieux descendus sur terre, rusés et manipulateurs, sèment la confusion et s’amusent aux dépens des humains, dupés de bout en bout et incapables de distinguer le vrai du faux.

Distribution 

De : Molière

Mise en scène : Guy Pierre Couleau

Avec :

  • Isabelle Cagnat / Cléanthis
  • Luc-Antoine Diquéro / Amphitryon
  • Kristof Langromme / Sosie
  • François Rabette / Mercure (ancien élève de l’école)
  • Nils Öhlund / Jupiter
  • Jessica Vedel / La Nuit
  • Clémentine Verdier / Alcmène

Lumière : Laurent Schneegans / Scénographie : Delphine Brouard / Costumes : Laurianne Scimemi / Maquillage : Kuno Schlegelmilch / Assistante à la mise en scène : Carolina Pecheny

Production : Comédie de l’Est – Centre dramatique national d’Alsace / Coproduction : Comédie du Poitou-Charentes – Centre dramatique national

Plus d’informations sur le site internet du Théâtres des Célestins
QUI EST FRANÇOIS RABETTE ?

François Rabette a fait partie des premiers élèves du Cours Myriade (1998-2000) avant d’intégrer l’ E.N.S.A.T.T (promotion 62).

Au théâtre il a notamment travaillé avec Sergueï Golomasov (La Cerisaie d’Anton Tchekhov) Christian Schiaretti (Utopie d’après Aristophane, L’Opéra de quat’sous de Bertolt Brecht, Le Jeu de Don Cristobal de Federico Garcia Lorca, Le Petit Ordinaire de Jean-Pierre Siméon), Christophe Perton (Préparatifs pour l’immortalité de Peter Handke), Philippe Faure (Le Jeu de l’Amour et du hasard de Marivaux), Gilles Chavassieux (Hiver de Jon Fosse), Anne-Laure Liégeois (Edouard II de Christopher Marlowe et Débrayage de Rémi De Vos) ou encore Simon Delétang (Woyzeck de Georg Büchner, Petit Camp, Rites déconcertants d’après Pierre Mérot, Shopping and Fucking de Mark Ravenhill, Froid de Lars Norén, (Der) Misanthrope d’après Molière, Goethe, Bataille, Le Guide  du Démocrate de Jean-Charles Masséra et Éric Arlix).

Au cinéma et la télévision, il a notamment joué dans Pour l’Amour de Dieu de Zakia Tahri et Ahmed Bouchaâla (Téléfilm, 2006), Engrenages de Virginie Sauveur (Série – saison 4, épisode 10 – 2012), Enquêtes Réservées de Jérôme Navarro (Série – saison 4, épisode 36 – 2012), Malavita de Luc Besson (Film, 2013), L’Affaire SK1 de Frédéric Tellier (Film, 2014), Cherif de Hervé Brami (Série – saison 2 – 2014) Un homme idéal de Yann Gozlan (Film, 2015), ou encore Maryline de Guillaume Gallienne (Film, 2017)

FRANÇOIS RABETTE

One thought on “François Rabette dans AMPHITRYON au Théâtre des Célestins

  1. Pingback: Master Classe du 26 janvier 2017 avec François Rabette - Cours MYRIADE

Comments are closed.