Jérôme FONLUPT

COMÉDIEN – METTEUR EN SCÈNE

Formé d’abord à la Compagnie Kraft, il intègre ensuite le Petit Théâtre de Poche de Jeannine Berdin avant de se perfectionner au Cours Myriade. Depuis 2007, sa carrière artistique se développe à travers le doublage et la voice over pour de nombreux studios d’enregistrement.

Au théâtre, il a joué dans Les troyennes de Sénèque, mise en scène de Jean Lambert Wild (1994),La dame de la mer d’Ibsen, mise en scène de Laurent Deverrière (1995), Les justes d’Albert Camus, mise en scène de Laurent Deverrière (1998), Le malade imaginaire de Molière, mise en scène de Laurent Deverrière (1998), L’avare de Molière, mise en scène de Jacques Rosset (1999), Les fourberies de Scapin de Molière, mise en scène de Rosset et Palandri (2000), Félicie La provinciale de Marivaux, mise en scène de Roger Planchon (2001), Rien n’est moins sûr écrit et mis en scène par Arnaud Chabert (2002), Dom Juan de Molière, mise en scène de Georges Montillier (2002 – 2003), Montserrat de Roblès, mise en scène de Christophe Dagobert (2003), Britannicus de Racine, mise en scène de Georges Montillier (2004), Amour et Piano de Georges Feydeau, mise en scène de Christophe Véricel (2005 – 2010), Un grand cri d’amour de Josiane Balasko, mise en scène de Christophe Véricel (2007 – 2008), Ils s’aiment de Pierre Palmade et Muriel Robin, mise en scène de Robert Magurno (2008 – 2009), Le curé d’Ars, un veilleur au coeur de son village écrit et mis en scène par Marie‐Cécile Du Manoir (2009), Ils se sont aimés de Pierre Palmade et Muriel Robin, mise en scène de Robert Magurno (2009), L’annonce faites à Marie de Paul Claudel, mise en scène de Manuel Olinger (2009), Le songe de Julia d’après Tankred Dorst, mise en scène de Sylvain Mengès (2010), Le béret de la tortue de Jean Dell et Gérald Sibleyras, mise en scène d’Aline Chetail (2010), Ruy Blas de Victor Hugo, mise en scène de Manuel Olinger (2010), Les femmes savantes de Molière, mise en scène de Manuel Olinger (2011), Sexe, magouilles et culture générale de Laurent Baffie, mise en scène de Christophe Véricel (2011 – 2016), Musée haut, musée bas de Jean-Michel Ribes, mise en scène de Christophe Véricel (2013 – 2018), Toc Toc de Laurent Baffie, mise en scène de Thierry Rousset (2013 – 2015), Aujourd’hui comme hier adapté et mis en scène par Jacqueline Bœuf (2013 – 2016), Tu as bien fait de venir Paul de Louis Calaferte, mise en scène de André Sanfratello (2014 – 2015), Farces du Moyen-âge, mise en scène de Christophe Véricel (2014 – 2016), Ars, de l’ombre à la lumière, un curé pour l’éternité écrit et mis en scène par Marie-Cécile Du Manoir (2015), Aladin et la lampe merveilleuse de Christophe Véricel (2015 – 2017), Lettre d’une inconnue d’après Stefan Zweig, mise en scène d’Anne-Laure Pommier (2016 – 2017), Les Trois Mousquetaires écrit et mis en scène par Christophe Véricel, d’après l’oeuvre d’Alexandre Dumas (2016 – 2019), Le Prénom d’Alexandre de la Patellière et Matthieu Delaporte, mise en scène de Myriam Gharbi (2017), Maison Fable & Fontaine de Sylvain Mengès (2017 – 2018), Le Dîner de Cons de Francis Veber, mise en scène de Pasquale d’Inca (2019), La mélodie des souvenirs de Hugo Gervex, mise en scène de Léonard Stefanica (2021).

Jérôme Fonlupt a également mis en scène Tais-toi et parle moi adaptation libre d’après l’œuvre de David Thomas (2012), Platonov, variation pour neuf comédiens adaptation de Clotilde Tardy d’après l’œuvre d’Anton Tchekhov (2013), Charlie’s Palace d’après « Palace » de Jean-Michel Ribes (2015), Il faut parfois se servir d’un poignard … d’après Roberto Alvim (2015) et Aladin et la lampe merveilleuse de Christophe Véricel (2015), Les Femmes Savantes de Molière (2016), C’est Nina qui m’a dit d’Alissia Estève et Clotilde Tardy (2017), Rêves d’après Wajdi Mouawad (2017), Maison Fable & Fontaine de Sylvain Mengès (2017), Anathème de Roberto Alvim et traduit par Julie Berlin-Sémon (2018), Dommage qu’elle soit une putain d’après John Ford (2019).

Au cinéma et à la télévision, il a notamment joué dans Mon père… de José Giovanni (2000, Long métrage), L’été rouge de Gérard Marx (2001, Téléfilm), Sous le soleil de Sylvie Ayme (2002, Série), Vive mon entreprise de Daniel Losset (2003, Téléfilm), Le mystère Alexia de Marc Rivière (2004, Téléfilm), Le tuteur de François Velle (2005, Téléfilm), L’affaire Sacha Guitry de Fabrice Cazeneuve (2005, Téléfilm), Madame est dans l’escalier de Luc Béraud (2005, Téléfilm), La vérité ou presque de Sam Karmann (2006, Long métrage), Le piano oublié de Henri Helman (2006, Téléfilm), Une femme d’honneur de Michaël Perrota (2006, Série), Plus belle la vie (2007, Série – 3 épisodes), La louve de Bruno Bontzolakis (2008, Téléfilm), L’âme du mal de Jérôme Foulon (2008, Téléfilm), Enquêtes réservées de Benoit d’Aubert (2008, Série – épisode 9), Bienvenue aux Edelweiss de Philippe Proteau (2011, Téléfilm), Fais comme chez toi de Denis Malleval (2011, Téléfilm), Il était une fois … Peut-être pas de Charles Nemes (2011, Téléfilm), Chien de guerre de Fabrice Cazeneuve (2011, Téléfilm), La tendresse de Marion Hänsel (2012, Long métrage), Les Mauvaises têtes de Pierre Isoard (2012, Téléfilm), Alias Caracalla de Alain Tasma (2012, Téléfilm), Phénix de Guillaume Fournat (2012, Court métrage), Dos au mur de Didier Delaitre (2012, Série – saison 2/épisode 11), Chérif de Julien Zidi (2013, Série), Pas D’inquiétude de Thierry Binisti (2013, Téléfilm), Piège de Glace de Abel Ferry (2013, Téléfilm), Dérapage de Julien Despaux (2014, Série), Disparue de Charlotte Brandström (2014, Série), Envers et contre tous de Thierry Binisti (2015, Téléfilm), Cherif de Vincent Giovanni (2015, Série), Pacte Sacré de Marion Sarraut (2015, Téléfilm), Mongeville de René Manzor (2016, Série – saison 3/épisode 4), Cassandre de Eric Le Roux (2016, Série), Insoupçonnable de Christophe Lamotte (2017, Série), On va s’aimer un peu beaucoup… de Stéphane Malhuret (2018, Série), Les artificiels de Andreas Montero (2018, Web-série), Le Pont des oubliés de Thierry Binisti (2018, Téléfilm), Tandem de Denis Thybaud (2019, Série), Les rivières pourpres de Ivan Fegyveres (2019, Série), Peur sur le lac de Jérôme Cornuau (2019, Téléfilm), Délicieux de Éric Besnard (2019, Long métrage), Selon la police de Frédéric Videau (2020, Long métrage), La piscine de Joris Fleurot (2020, Court métrage), La Doc et le Véto de Thierry Binisti (2020, Téléfilm).

jeromefonlupt.net