Léonard STEFANICA

COMÉDIEN – MUSICIEN

Léonard Stefanica est né d’un père flutiste et d’une mère musicothérapeute. Il commence le violon à l’âge de quatre ans et obtient par la suite un Master d’Interprétation au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève.

En 2010, il suit les cours de « Commedia dell’arte » de Jocelyne Queloz, avant d’intégrer, en 2011, la formation d’art dramatique du Cours Myriade et les cours d’improvisation théâtrale de la LILYADE (Ligue d’Improvisation Lyonnaise Amatrice) à Lyon.

Il effectue régulièrement de nombreux stages et formations : Viewpoint avec le CLA (2018) / Clown ! avec la Compagnie du voyageur debout (2018) / Le modèle du libre acteur avec Sébastien Bonnabel (2019) / Théâtralité du geste avec la Compagnie Yves MARC – Théâtre du Mouvement (2019) / L’art du clown avec Alexandre Pavlata (2020) / La méthode Meisner avec l’Impulse Company France en 2019 et 2021.

Au théâtre, il a joué dans Les Cyprès d’Isabelle Megevand, mise en scène de Monique Decoster (2010), Tais toi et parle moi d’après David Thomas, mise en scène de Jérôme Fonlupt (2012), A dieu à L’amour écrit et mis en scène par Jean Pétrement (2012), Don Quichotte adaptation et mise en scène de Jean Pétrement (Festival d’Avignon 2012), 44 Duos pour violons de Béla Bartok, mise en scène de Jean Pétrement (Festival d’Avignon 2013 – 2015), Baxtalo Drom mise en scène de Baija Lidaouane (2013 – 2014), Le Masque des matadors écrit et mis en scène par Baptiste Mongis (2014 – 2015), Qui, si je crie de Rainer Maria Rilke, mise en scène de Baptiste Mongis (2014 – 2015), Farces du Moyen-âge, mise en scène de Christophe Véricel (2014 – 2015), Aladin et la lampe merveilleuse de Christophe Véricel, mise en scène de Jérôme Fonlupt (2015 – 2016), Maison Fable & Fontaine de Sylvain Mengès, mise en scène de Jérôme Fonlupt (2017 – 2018), Les Preux de Sassoun de la compagnie Saté-Âtre (2018 – 2019), Finir à la nage de la compagnie Fièvre (2018 – 2019), Léo et Lui mise en scène de Jean Pétrement (Festival d’Avignon 2018), Exil pour 2 violons mise en scène de Jean Pétrement (Festival d’Avignon 2019), Les mémoires d’Hadrien #3, mise en scène de Jean Pétrement (2019 – 2020), ILIK de la compagnie Saté-Âtre (2019 – 2020), Proudhon modèle Courbet, mise en scène de Jean Pétrement (2020-2021).

Léonard Stefanica a également mis en scène Texture de Pierre Glorieux et Sophie Palmer (2020), Crâne de la compagnie Fièvre (2020), La mélodie des souvenirs de Hugo Gervex (2021).

On le retrouve également sur la scène musicale avec Tisiphone. Il improvise régulièrement pour la danse notamment avec Ennio Sammarco (Ramdam Théâtre) et compose également de la musique pour le théâtre et le cinéma.